Prix du gaz : cette mauvaise nouvelle pour 2023 !

Atirano.com
0

 


Si les foyers français ont été nombreux à avoir été épargnés par la flambée des prix du gaz en 2022 grâce au bouclier tarifaire ou au contrat à prix fixe, la donne risque de changer cette année. Prix ​​du gaz : cette mauvaise nouvelle pour 2023 !

Une mauvaise nouvelle vient de tomber concernant le prix du gaz !

La hausse sera de 15 % à partir de ce 1er janvier pour les clients qui ont opté pour une offre en tarif réglementé de vente du gaz naturel ou dont le contrat est indexé sur ce tarif.

Ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson (base tarifaire) ou l'eau chaude (B0) connaissent quant à eux, une augmentation moindre. Certaines personnes peuvent encore y échapper mais malheureusement pas tout le monde.

Rien ne change pour les clients ou copropriétés qui avaient souscrit à une offre à prix fixe, sur une ou plusieurs années. Néanmoins, ils s'exposent à une hausse de tarif au moment où leur contrat arrivera à échéance.

40 % des ménages vont payer plus cher ce mois de janvier, notamment les abonnés d'Engie en tarif réglementé ou d'un des 22 fournisseurs locaux, à l'instar de Gaz de Bordeaux, ou les autres fournisseurs ayant une offre indexée sur le tarif réglementé.

Sans le bouclier tarifaire, la facture de ces clients aurait augmenté de 122 %. Leurs tarifs sont restés les mêmes depuis le 1er novembre 2021. Le gouvernement a payé la différence et compensé les fournisseurs de gaz.


« On peut trouver des contrats au même niveau que le tarif réglementé mais pas moins cher », a fait savoir le médiateur de l'énergie à l'AFP qui propose dès lors un comparateur d'offres indépendantes et gratuites (http://comparateur .energie-info.fr).


Ce n'est pas la seule augmentation attendue pour 2023. Ça ne fait que commencer !

Malencontreusement, la hausse du prix du gaz ne fait que commencer. Avec la fin des tarifs réglementés du gaz le 30 juin 2023, 7 millions de foyers vont devoir changer d'offre alors que les prix explosent sur le marché de l'énergie.

Si vous ne faites rien d'ici cette échéance, vous serez automatiquement basculé sur une offre de marché proposée par Engie dès le 1er juillet 2023. Mais elle peut ne pas correspondre à vos besoins et ne sera pas nécessairement la plus avantageuse pour vous.

Le mieux est de rester bien attentif aux communications de votre fournisseur et aux fluctuations possibles des tarifs.

Si votre contrat est indexé sur les TRV, vous êtes jusque-là protégé. Dans ce cas, vous n'avez encore rien à faire.

Enregistrer un commentaire

0Commentaires

Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(2)

Notre site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vérifie maintenant * A noter, Ce Site est Programmé en FRANCAIS.
Accept !
To Top