Google poursuivie pour avoir collecté des données biométriques des utilisateurs sans aucun consentement

Atirano.com
0


 Nous savons tous que Google aspire une grande quantité de données à chaque utilisation de l'un de ses services, et les régulateurs cherchent à comprendre et encadrer ses pratiques depuis de nombreuses années.

Google accusée de fournir des données biométriques sans le consentement des utilisateurs
Le moteur de recherche est bien souvent sous le coup d'enquêtes et de plaintes quant au respect de la confidentialité de ses utilisateurs, et cette fois, c'est l'État du Texas qui demande des comptes à l'entreprise californienne.

En effet, le procureur général de l'État, Ken Paxton, vient de déposer une plainte contre Google, qui aurait, selon lui, violé le « Capture or Use of Biometric Identifier Act », un texte de loi qui encadre l'utilisation des données biométriques des citoyens texans.

Selon le contenu de la plainte, Google aurait recueilli la voix et les données relatives aux visages des possesseurs de Nest Hub Max, ainsi que des utilisateurs de Google Assistant ou de Google Photos, sans demander leur consentement au premier démarrage de ces différents services, une obligation inscrite dans la loi.

« Au mépris flagrant de cette loi, Google a, depuis au moins 2015, collecté des données biométriques auprès d'innombrables Texans et utilisé leurs visages et leurs voix pour servir les fins commerciales de Google », précise le procureur du Texas.

Le moteur de recherche est dans le viseur des régulateurs
Ce n'est pas la première fois que Ken Paxton s'en prend à Google. En janvier 2022, le procureur du Texas avait déjà attaqué l'entreprise en justice, pour ses pratiques publicitaires. Quelques jours plus tard, une autre plainte était déposée, portant cette fois sur l'utilisation prétendument frauduleuse des données de localisation des résidents du Texas pour améliorer le ciblage de ses publicités.

« La collecte aveugle par Google des informations personnelles des Texans, y compris des informations très sensibles telles que les identifiants biométriques, ne sera pas tolérée. Je continuerai à combattre les Big Tech pour assurer la confidentialité et la sécurité de tous les Texans », conclu le procureur.

Google a d'ailleurs été plusieurs fois condamnée pour l'utilisation des données personnelles, notamment en France avec une amende de 150 millions d'euros perdue par la CNIL.

Source : Bleeping Computer

Enregistrer un commentaire

0Commentaires

Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(2)

Notre site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vérifie maintenant * A noter, Ce Site est Programmé en FRANCAIS.
Accept !
To Top