Catastrophe : Débarquement bientôt des militaires dominicains sur la terre des Héros de l’Indépendance

Atirano.com
0

Entre Jocelerme Privert et Danilo Medina, les violons, dans l’intérêt de chacun d’eux, sont bien accordés. C’est une relation entre Cocotte et Figaro qui existe entre les deux hommes depuis la décision de l’occupant arbitraire du Palais national de donner libre accès aux 23 produits dominicains interdits d’entrée sous l’administration Martelly par voie terrestre en Haïti.




La République dominicaine, profitant de cette relation intéressée et prétextant la situation catastrophique laissée par l’ouragan Matthew, compte envoyer 600 000 plantules de bananiers en Haïti. L’objectif de Privert et consorts est de détruire le mégaprojet agricole de Jovenel Moïse qui contribue à la relance de la production nationale.

Le gouvernement dominicain s’apprête à débarquer aussi sur la terre des Héros de l’Indépendance un effectif de 1200 militaires dominicains entre le 21 et le 31 octobre 2016. En 1994, le régime Lavalas avait autorisé le débarquement dans le pays d’une force armée étrangère d’une vingtaine de Nations.
Les militaires dominicains devront assurer la sécurité de nouvelles distributions d’aide de la République voisine à Haïti en novembre prochain. Déjà, un convoi de 500 véhicules contenant différents types de marchandises (provisions alimentaires, médicaments accompagnés d’une équipe médicale de 150 spécialistes, ect.) est arrivé à Port-au-Prince ce mercredi 12 octobre, sous haute sécurité de la Police nationale d’Haïti. Exécutée dans environ 48 heures, la demande a été produite formellement par Jocelerme Privert au président dominicain, lors d’une réunion avec ce dernier pendant une visite éclair le lundi 10 octobre.
En plus des dizaines de milliers de rations alimentaires au gouvernement haïtien, Danilo Medina a dépêché plus de 250 techniciens dominicains sur le sol haïtien. On a appris que des grues, des camions, des équipements logistiques de carburant, des ambulances, des groupes électrogènes mobiles, des équipements de traitement d’eau…aideront l’ancienne Perle des Antilles à se relever.
On annonce que les travaux de reconstruction de l’infrastructure routière et de l’électrification débuteront samedi prochain dans la péninsule du Sud. Les policiers haïtiens sont tenus à sécuriser le personnel dominicain dans les campements  établis à Port-au-Prince et dans divers autres endroits. Haïti, devenu sans honneur chaque jour, est-elle livré à la République Dominicaine ? On le saura.

Enregistrer un commentaire

0Commentaires

Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(2)

Notre site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vérifie maintenant * A noter, Ce Site est Programmé en FRANCAIS.
Accept !
To Top